AccueilCommuniqués de presseFinanceArticle en cours

Le crowdfunding pour investir à Madagascar.

Investir à Madagascar est rendu facile avec l’introduction du crowdfunding dans le courant de l’année 2016 au sein du pays. Le crowdfunding ou financement participatif a été adopté quant à l’innovation des moyens de financement des entreprises malgaches. Madagascar fait parti du continent Africain, un des plus pauvres, mais faisant tout effort pour se rattraper sur le plan socio-économique.

Une innovation suivant les pratiques ancestrales

Vu les blocages financiers inondant les start-ups et PME à Madagascar, le crowdfunding a été adopté suivant le contexte malgache, dont « l’échange contre échange ». Une aide financière aux entreprises en difficultés ou en cours de lancement.
Avec l’avènement d’internet et des réseaux sociaux, comme dans les autres pays, la quête consiste à sensibiliser plusieurs contributeurs via une plateforme en ligne à verser une petite somme afin de réaliser un seul projet.
Les investisseurs offrent une aide financière aux entrepreneurs en contrepartie d’un actionnariat dans le projet, ce qui explique le principe de base du crowdEquity, une branche du crowdfunding. Les porteurs de projets malgaches sont incités à partager leur projet sur une plateforme de crowdfunding local, afin de lancer un appel aux particuliers et professionnels voulant investir dans ce projet. Les investisseurs choisissent un ou plusieurs projets à financer selon la disponibilité des campagnes sur la plateforme.

Un bon plan à titre d’épargne pour tous

Il n’est point de don, mais ils deviennent des actionnaires et obtiennent leur part, dont une dividende lorsque le projet est réalisé. Cette dividende est définie selon le volume de la contribution de l’investisseur dans le projet. Investir à Madagascar s’avère une bonne opportunité pour la pratique du crowdfunding, permettant aux investisseurs de devenir actionnaires dans des entreprises œuvrant pour divers secteurs porteurs, puis d’augmenter leur propre chiffre d’affaires.
Or, les investisseurs peuvent sortir du capital en procurant leurs parts à d’autres personnes ou en les commercialisant dans une plateforme de marché de gré à gré.
Les contributeurs ne sont pas forcément des investisseurs potentiels ou des bailleurs de fonds, le crowdfunding est recommandé pour toutes catégories de personnes, particuliers ou professionnels, personnes physiques ou morales. Quiconque souhaitant œuvrer dans les projets visibles sur les plateformes malgaches sont libres de participer.

Pour plus d'informations, je vous invite à vous rendre sur le site officiel mais aussi sur Facebook, Twitter, Youtube et LinkedIn. Vous pouvez aussi contacter Kapital PlusPlus au +261 (0) 34 13 055 8 pour plus ample informations, ou encore par courrier à l'adresse suivante : Immeuble Ikopa Center, Tanjombato Antananarivo, 102, Madagascar.

datePublié le :